MRC de Roussillon : réélection du préfet et adoption du budget 2018

Publié le lundi 27 novembre 2017 à 13:44 dans la section Nouvelles .

Le Conseil des maires de la MRC de Roussillon a amorcé son tout nouveau mandat en procédant à l’élection à la préfecture et aux nominations des représentants qui siègeront au sein des comités et instances régionales. Les 11 élus de la région de Roussillon ont également profité de cette dernière séance de l’année 2017 pour adopter le budget de l’exercice financier pour 2018.

 

Réélection du préfet Jean-Claude Boyer

Tout d’abord, monsieur Jean-Claude Boyer, maire de Saint-Constant, a été reconduit à titre de préfet pour la MRC de Roussillon pour un mandat de deux ans. Il sera appuyé dans cette tâche par monsieur Christian Ouellette, maire de Delson, qui a été désigné à titre de préfet suppléant. Ces deux représentants constitueront avec leurs homologues monsieur Donat Serres, maire de La Prairie, (vice-préfet, secteur Est), monsieur Walter Letham, maire de Léry (vice-préfet, secteur Ouest) et madame Lise Poissant, mairesse de Saint-Mathieu, (vice-préfète, secteur Rural) les membres du comité administratif de la MRC de Roussillon.

 

« Je voudrais tout d’abord remercier mes collègues pour la confiance qu’ils m’ont, une fois de plus accordé, pour ce deuxième mandat à titre de préfet », relate d’entrée de jeu Jean-Claude Boyer. « Dans le cadre de la continuité de ce mandat, j’entends, en collaboration avec mes collègues, poursuivre le déploiement de notre vision régionale et défendre les intérêts de la région qui contribueront pleinement à son plein essor économique. Roussillon est une belle et grande région. Nous devons en maximiser son potentiel et surtout assumer pleinement notre leadership en matière de projets régionaux », mentionne monsieur Boyer.

 

Bienvenue aux nouveaux élus et autres nominations

Cette réunion du Conseil était également l’occasion d’accueillir deux nouveaux maires qui ont été élus lors des élections municipales du 5 novembre dernier, soit monsieur Pierre-Paul Routhier, maire de Châteauguay et madame Johanne Beaulac, mairesse de Saint-Philippe. D’ailleurs, madame Beaulac a été désignée pour participer aux travaux du Comité culturel permanent, et à titre de membre substitut avec ses homologues du Comité consultatif agricole, où siègeront monsieur Sylvain Payant, maire de Saint-Isidore et madame Lise Poissant, mairesse de Saint-Mathieu.

 

En plus des élections à la préfecture, plusieurs autres nominations étaient à l’ordre du jour. Madame Lise Michaud, mairesse de Mercier, a été désignée par ses pairs à titre de représentante régionale à la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM).

 

Par ailleurs, dans la foulée des responsabilités à désigner, le Conseil des maires a identifié les trois élus suivants : Jean-Claude Boyer, Sylvain Payant et Pierre-Paul Routhier, qui agiront à titre d’administrateurs au sein du Conseil d’administration de la Régie intermunicipale de valorisation des matières organiques (RIVMO) pour le projet BioM.

 

Adoption du budget

Le conseil a également procédé à l’adoption du budget pour l’exercice financier de 2018. Une enveloppe globale d’un montant de 23 454 415 $ a été consentie en vue de l’exercice financier à venir et qui s’inscrit avec une légère augmentation à la hausse de 0,7 %, inférieure à l’inflation.

 

« Une analyse rigoureuse a été faite dans le cadre de cet exercice budgétaire. Notre priorité était à la fois de maintenir des services de qualité à nos municipalités et à nos citoyens, en plus de maximiser les fonds dédiés aux priorités régionales du Conseil. Au cours de l’année 2018, nous entendons mettre davantage d’efforts afin de poursuivre le développement économique, agrotouristique et culturel, bref de positionner la notoriété de Roussillon comme un acteur incontournable de la région métropolitaine », précise le préfet Jean-Claude Boyer.

 

Rappelons qu’une grande part du budget de la MRC de Roussillon est dédié à la gestion des matières résiduelles. La Municipalité régionale de comté dessert les quelque 65 000 portes des 11 municipalités pour les collectes des déchets et des matières recyclables. La MRC de Roussillon joue également un rôle actif en matière d’aménagement du territoire, qui est à la base de sa vocation première, et s’implique activement en matière de développement économique, en culture, avec, entre autres, le Musée d’archéologie de Roussillon.

 

La MRC de Roussillon est constituée des municipalités de Candiac, Châteauguay, Delson, La Prairie, Léry, Mercier, Saint-Constant, Saint-Isidore, Saint-Mathieu, Saint-Philippe et Sainte-Catherine.